Les formations

La fondation amane pour la protection de l'enfance (FAPE) a organisé 32 journées de formation à travers de la région Souss-Masa. Les formations étaient organisés sous l’encadrement des procureurs qui agissent également comme des coordinateurs des cellules de prise en charge des femmes et enfants victimes de violence, les assistantes sociales du tribunal et les chefs de l’état civil.

Nous avons cibles les acteurs principaux dans l'enregistrement à l'état civil: les directeurs des écoles, les officiers de l'état civil, les agents de l’autorité local,  les fonctionnaires de la santé publique et  les associations de la société civil.

Nos objectifs au cours de ces journées de formation étaient de:

1. Discuter les procédures administratives, juridiques et sociales liés à l'état civil.

2. Discuter comment faire face à des situations sociales.

3. Discuter comment déborder des problèmes confrontés par les acteurs sur le terrain dans les provinces. 

Les formations a nous aidés de comprendre la mise en œuvre des recommandations déjà appliqués au niveau des provinces, les autres recommandations réservés pour le plaidoyer régional et la proposition de loi national proposé par FAPE.

Comment nous avons fait la formation

Les lettres administratives que nous avons besoin pour organiser une formation

(cliquez ici)

Les étapes à suivre:

  • Une lettre pour le président de l’endroit où on veut organiser la formation: La demand d’autorisation pour organiser l’événement à cet endroit.

  • Une lettre pour l’autorité : La déclaration d’organisation d’événement.

  • Écrire au moins 3 noms des organisateurs avec leurs N° de CIN.

  • 3 copies des CIN des organisateurs.

  • Écrire les lettres pour les formateurs : Demander leur participation (faire une intervention)

  • Écrire les lettres pour les invités : demande de participation

  • Déposer les lettres et avoir l’accusé.

La documentation:

 1. Les dossiers

 2. La présentation utilisés

 

Les questionnaires

À la fin chaque formation nous avons distribués des questionnaires d'évaluation aux participants. Ces questionnaires sont divisés en deux parties : la première partie est liée à la formation soi-même et le point de vue des participants par rapport au déroulement de cette formation alors c’est eux qui évaluent notre travail. La deuxième partie est d'analyser: si les participants vont être plus capable d’aider les cas sociaux non enregistrés à l’état civil; les contraints, selon les participants, qui empêchent tous les enfants marocains d'être enregistrés à l’état civil; les solutions pour atteindre le maximum des enfants enrégistrés à l’état civil et les remarques et suggestions des participants. L’analyse de ces questionnaires a nous aidé dans le suivi des formations et l’évaluation globale du projet.